top of page
  • Photo du rédacteurFlorent Verney

Guide 2023 du management à temps partagé

Dernière mise à jour : 22 févr. 2023


 

Le travail fractionné : une solution gagnante pour tous

L'engouement pour l'embauche à temps partagé (aussi appelée embauche fractionnée) augmente de jour en jour en raison des avantages qu'ont les travailleurs fractionnés par rapport à ceux à temps plein.


Mais quels sont ces avantages, et pourquoi les entreprises préfèrent-elles embaucher de manière fractionnée, en particulier au niveau des cadres supérieurs ?


Dans ce guide, vous découvrirez qui sont les employés fractionnés, pourquoi vous devriez les embaucher et comment les recruter.

 

Que signifie « embaucher quelqu’un à temps partagé » ?


L’embauche fractionnée consiste à recruter un consultant opérationnel qui travaille pour plusieurs entreprises et pour un certain nombre d’heures par semaine ou par mois.


Contrairement à de nombreux consultants, ils sont plus impliqués dans l'activité quotidienne de l'entreprise et deviennent un membre central de l'équipe.


Le terme «fractionné» est généralement utilisé pour les cadres supérieurs (directeurs financiers, directeurs marketing, directeurs commerciaux, directeurs techniques, etc.) qui sont amenés à travailler avec plusieurs entreprises en même temps plutôt que de se concentrer sur une seule société à temps plein.


Ce mode de travail offre beaucoup plus de flexibilité en terme d’engagement et de coûts pour les entreprises, ce qui représente une aubaine pour ces dernières.

 

Quelles sont les raisons de l’engouement pour le fractionné auprès des cadres ?


#1. Liberté et flexibilité

La liberté et la flexibilité dans le travail sont deux des principales raisons pour lesquelles de plus en plus de personnes souhaitent travailler de manière fractionnée de nos jours.


Ce fonctionnement peut permettre aux salariés de travailler de chez eux alors qu’un employeur à temps plein ne l’autoriserait pas forcément, leur apportant du temps qu’ils peuvent organiser comme ils le souhaitent et travailler à leur propre rythme.


La liberté de travail permet également aux salariés fractionnés de choisir dans une moindre mesure avec qui ils travaillent. Ils peuvent plus facilement prendre le parti de démissionner et choisir un nouveau client pour remplacer une partie de leurs revenus perdus.


#2. La stimulation et le challenge du travail dans plusieurs structures


L’excitation et la curiosité de travailler avec des start-ups et des scale-ups ont incité de nombreux employés à temps plein à se transformer en travailleurs fractionnés.


Beaucoup d’entreprises regorgent de salariés talentueux et expérimentés, capables de fournir des conseils avisés dans leur domaine. Pourtant, à un moment donné de leur carrière, ils ne supportent plus la routine établie, ce qui les pousse à s’ouvrir à d’autres options professionnelles. Il n’est pas rare que ceux-ci en viennent à opter pour le travail fractionné : la flexibilité alliée à la stabilité que permet le travail à temps partagé faisant davantage d’émule que le conseil ou le freelancing.


Une autre raison pour laquelle ces talents veulent travailler à temps partagé est le challenge que représente le fait de fractionner son activité au sein de deux structures qui peuvent être diamétralement opposées : plus d’équipes à gérer, des objectifs multiples, des fonctionnements internes et des structures différentes… Tout est multiplié !


Là où une partie des jeunes arrivés sur le marché du travail sont généralement en recherche de stabilité, il n’est pas rare de voir des profils plus expérimentés se mettre en quête de rythmes plus atypiques comme le permet le travail à temps partagé.


#3. La stabilité des revenus


Reprenons la comparaison avec le freelancing : travailler de manière fractionnée offre une augmentation notable de la stabilité car les talents sont embauchés pour une période relativement longue alors qu'un freelance est souvent rémunéré à l’heure ou au projet.


De plus, les travailleurs fractionnés sont généralement considérés comme des membres à part entière de l’équipe, même s’ils partagent leur temps entre plusieurs entreprises. Cela les établit au sein d’équipes de manière durable. Ils peuvent alors travailler pendant plusieurs années dans des sociétés, ce que permet assez peu le travail en intérim.


#4. Les possibilités d'évolution vers un poste de niveau supérieur


Les possibilités de développement dans un rôle fractionné sont énormes, surtout lorsqu'on travaille pour une start-up en forte croissance.


Imaginons quelqu'un qui était responsable marketing dans une entreprise qui est passée de 5 à 500 employés. Cette personne peut devenir un CMO fractionné, avoir la liberté et la flexibilité dans sa vie professionnelle, et travailler avec plusieurs entreprises simultanément. Elle peut ainsi faire ce qu'elle fait le mieux, et plusieurs entreprises peuvent bénéficier de son expertise.


Cela ouvre également des opportunités à temps plein, si un client a besoin d'un CMO à temps complet plus tard et que c'est le bon choix pour le CMO fractionné de revenir dans le salariat.

 

Qui sont les personnes qui travaillent en fractionné ?


Sont généralement concernés par le travail à temps partagé les cadres supérieurs tels que les directeurs financiers, directeurs marketing ou techniques etc.


Plus généralement, nous pouvons classer les cadres travaillant de manière fractionnée en 2 grandes catégories :

  • Les cadres stratégiques

Ils aident principalement à créer des stratégies efficaces, à recruter les bons profils et à gérer des équipes. Les raisons courantes pour lesquelles les start-ups et scale-ups embauchent des cadres stratégiques à temps partiel sont : l’optimisation des processus en cas d'hypercroissance, la budgétisation et la planification des dépenses en cours, la mise en place de stratégies marketing produit ou encore comme alternative à un co-fondateur au profil technique.


Les candidats idéaux pour ces rôles ont déjà fait exactement ce qui était nécessaire dans une ou plusieurs entreprises dans le passé et peuvent le faire beaucoup plus rapidement, avec une probabilité d'échec beaucoup plus faible qu’un candidat moins averti qui serait encore en phase d’apprentissage ou d’expérimentation…


  • Les cadres opérationnels

Les cadres opérationnels s’apparentent à des managers qui "mettent les mains dans le cambouis".


Par exemple, un directeur marketing opérationnel sera impliqué dans la création des contenus, l'optimisation des publicités, plutôt que simplement dans la gestion d'une équipe. Cela signifie qu'ils seront ceux qui vont dans les détails du travail qui est fait.


Si vous êtes une start-up en phase de pré-amorçage ou d’amorçage, il est fortement conseillé d’embaucher un cadre opérationnel car vous voulez que le travail soit fait. Sans oublier que ces derniers sont souvent également doués pour la planification stratégique.


En dehors des postes de cadres, il existe de nombreux autres types de postes que vous pouvez embaucher à temps partiel : Product managers, développeurs, designer, SDR etc.

 

Pourquoi les entreprises devraient-elles envisager de recourir à des employés à temps partagé ?


#1. Le transfert d’une fonction

Un fondateur dans le besoin de déléguer une fonction qu’il occupait pour se concentrer sur d’autres est la raison la plus courante d’embauche d’un cadre fractionné.

Si ce premier n’a plus le temps de surveiller les flux de trésorerie, d’automatiser les processus opérationnels clés ou encore de mettre en place des stratégies marketing et de les piloter, il souhaitera transférer une ou plusieurs de ses tâches ou de ses fonctions. S’en suit alors la recherche d’un directeur financier, un directeur des opérations ou un directeur marketing fractionné pour réaliser ces actions pour lui.


Lors de l’embauche d’un cadre supérieur à temps partagé, les recruteurs savent qu’ils peuvent compter sur leur nouvelle recrue pour s’intégrer rapidement et travailler efficacement sans avoir besoin d’être activement supervisés, c’est là l’un des points forts du management à temps partagé.


Sachez qu’un précédent article paru sur notre blog traite des raisons pour lesquelles les TPE recrutent un directeur marketing à temps partagé. Il complète parfaitement le sujet que nous abordons ici !


#2. Le manque de budget


Le manque de liquidités est une seconde raison qui peut amener à l’embauche d’un cadre fractionné. Le cycle de vie des start-ups, TPE ou PME implique souvent d'atteindre des résultats élevés avec un petit budget : se fera alors ressentir le besoin d’un DAF pour vous construire un modèle financier ou d’un designer pour retravailler votre UI.


En bref, l’embauche d’un profil en fractionné est moins coûteuse et moins risquée financièrement qu’une embauche à temps plein.


#3. L'embauche sous contrainte de temps

N’ayant pas le luxe de prendre des mois pour trouver le bon talent, l’embaucher et l’intégrer, les entreprises doivent engager quelqu’un en quelques semaines. Dans de tels cas, les entreprises se tournent vers l’embauche de talents fractionnés, ne se fermant pas à une embauche à temps plein plus tard en cas de « match parfait ».

Cette possibilité de recruter rapidement et faire évoluer une équipe sans prendre de risques représente un énorme avantage concurrentiel pour les entreprises.

#4. Le besoin d’un profil, pas d’une agence

Parfois, une entreprise en pleine croissance a besoin d'une personne fiable pour prendre en charge un projet ou une responsabilité, mais ne veut pas confier cette tâche à une agence externe. Alors l’embauche fractionnée est l’alternative qu’il faut prendre en considération.


En effet, un cadre fractionné sera directement lié à votre entreprise et vous permettra de rester maître de sa production. Votre futur salarié à temps partagé vous permet alors de gagner en flexibilité sans lui retirer la possibilité de travailler en étroite collaboration avec le reste de vos équipes déjà en place.


 

Combien de temps les entreprises travaillent-elles avec des cadres fractionnés ?


La plupart du temps, les entreprises travaillent avec des cadres fractionnés pour une durée allant de 1 à 5 ans, cela varie selon leurs besoins et le cycle de vie de l’entreprise.


Dans certains cas, les entreprises peuvent n’avoir besoin de travailler avec un cadre supérieur que pendant quelques mois pour mener à bien un projet.


Le moment auquel un cadre à temps partagé peut être amené à basculer à temps plein dans une entreprise varie. En général, il faut de 1 à 3 ans selon le poste fractionné occupé, le taux de croissance de l’entreprise et l’environnement de cette dernière.



Après cette lecture, si vous avez encore le moindre doute quant à l’utilité et aux opportunités liées au management à temps partagé, cliquez ici pour que nous puissions échanger autour des besoins de votre société et voir comment collaborer ensemble.

Comments


bottom of page